• Bonjour François,

    J’ai décidé de t’accompagner dans ton rôle de leader, c’est mon métier. Mais je ne te ferai pas payer car j’ai compris que nous sommes en grave déficit et, un consultant étant très cher, je ne voudrais pas contribuer à plomber un peu plus les comptes de « LA FRANCE ».

    Donc, « François, pour toi, c’est cadeau ».

    Tu vas te demander pourquoi je fais cela ?

    Tu n’es pas le seul à te poser cette question. L’autre jour un copain à qui je parlais de te donner des conseils gratuits m’a demandé « mais pourquoi tu ne le laisses pas se débrouiller celui-là ?… il va se planter, ça lui apprendra ». J’ai partagé avec lui mon sentiment d’être embarqué dans le navire dont tu es le leader-capitaine et la peur de ME noyer en cas de naufrage de NOTRE navire. Il a convenu avoir le même enjeu que moi et m’a finalement encouragé à t’accompagner. Je n’irai pas jusqu’à dire que tu as ainsi gagné sa voix pour une prochaine élection, mais au moins en voilà un qui a pris conscience que nous étions tous dans la même embarcation. J’insiste un peu là-dessus car, quand j’entends certains commentaires ou vois certaines réactions, je me demande si tout le monde a bien mesuré ses propres capacités, en cas de naufrage, de finir à la nage…

    Donc, parce que « rester à flot et arriver à bon port » est de mon point de vue notre besoin à tous, j’ai décidé de te proposer ma contribution… Je te dis cela pour que tu n’ailles pas imaginer que je fais cela pour toi. Non, je le fais pour NOUS (tous les membres de ton « équipage ») et, en premier pour MOI, citoyens de « LA FRANCE ». C’est d’ailleurs une condition pour bien faire les choses, j’aurai l’occasion d’y revenir.

    Certains vont s’imaginer que si je te propose un accompagnement à toi, c’est que je suis socialiste. Eh bien non! Je n’ai d’ailleurs pas pour habitude de m’inquiéter de la couleur politique de mes clients, ni eux des miennes. Moi, je suis dans le « business », je me fais payer pour accompagner des clients. Et chacun sait que l’argent n’a pas d’odeur. Le « pas d’argent » n’en a pas plus !

    Je te propose un accompagnement pour t’aider à rester au contact de toi dans tous ces moments où il te faut écouter, orienter, trancher, communiquer, expliquer, rassembler, mobiliser…

    « LA FRANCE » n’est pas une entreprise ?

    C’est vrai, « LA FRANCE » n’est pas vraiment une entreprise… et pourtant cette structure dont tu es le leader possède certaines similitudes avec les entreprises que j’accompagne habituellement. C’est à toi de permettre aux 66,1 Millions de personnes qui en constituent l’effectif de s’y sentir bien (sans être en proie aux risques psychosociaux), de s’inscrire dans leur environnement, d’être en lien et « acteurs de leur destin », de répondre individuellement et collectivement aux défis de l’époque et à en ressentir du plaisir.

    Quant à ton inquiétude de ne pas être un leader comme les autres, à la tête d’une entreprise comme les autres ? Je crois entendre chacun les dirigeants que j’accompagne… habituellement : « vous savez, mon entreprise est un peu particulière, moi-même, je ne suis pas tout à fait comme mes confrères… ». Je leur réponds : « je sais, c’est d’ailleurs ce que vous avez en commun avec tous les autres ». Donc voilà, François, ton entreprise est comme les autres, elle a besoin d’un leader qui fasse du lien et mobilise les énergies pour permettre à ses 66, 1 millions de membres de « réussir ensemble » et d’en tirer du bien-être.

    Tu es ainsi le leader de l’entreprise « LA FRANCE » dont le programme est le même que celui de toute entreprise : « réussir ensemble » !

    Pas d’affolement !  Nous allons avancer séance après séance sur tes valeurs, comment les décliner dans tes équipes, dans ta communication, dans ta façon d’impulser les changements… Je te proposerai aussi quelques clés de lecture sur ce qui se joue dans les relations, comment éviter de se laisser piéger pas soi-même, de se laisser coincer entre notre besoin d’être aimé et celui de nous affirmer… Peut-être sera-t-il utile également de t’interroger sur l’organisation de l’entreprise « LA FRANCE »… car j’ai vu l’organigramme et je dois dire que, même si je suis habitué à des trucs compliqués, là je dois dire que j’ai du mal…

    Je te donne donc rendez-vous pour une prochaine séance où nous pourrions parler de tes valeurs et au cours de laquelle j’aurais besoin de comprendre, François, « pour qui nous prends-tu » ?

    Jean-Claude MONTBLANC

     

     

  • 3 commentaires à “Pourquoi ce blog ?”

    • faverjon on 21 mars 2013

      oh OUI cette question de : « pour qui nous prends -tu  » ? qui laisse en arrière pensée ( peut-être de plus en plus souvent) , si j’avais su j’aurai pas venu !

    • Cadet on 25 mars 2013

      BRAVO!!!!!!
      C’est rien que « VRAI »…
      C’est « FRAIS » et tellement « SIMPLE » !!!

      Maintenant il faut encore que FRANÇOIS lise!!!……
      Bon courage !
      Écofrédo.

    Laisser un commentaire


lopic |
Mon système solaire tourne ... |
MELODINE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Celal Karaman Güncel Blog,c...
| Tonyferri
| Euristote